UN SOLO FANTASQUE d’Alexandre Bordier

Spectacle pour la salle et la rue.

Un comédien un brin tendu vient pour demander un coup de pouce au diable pour finir, voire commencer, son spectacle solo. Mais le malin veut voir d’abord ce qu’il a dans le ventre.

Entre théories fumeuses et bafouillages, « Man On The Spoon » n’a pas son pareil pour buter sur les mots en en alignant d’autres ; humoristique, un poil musical, toujours surprenant, le tout avec un sens consommé du gag physique. En rapport direct avec le public, une proposition singulière, fantaisiste et jubilatoire.

A ne pas manquer…

Durée : 60’
De et par Alexandre Bordier
Regard  extérieur et création lumière : Sigrid Bordier
Décor : Alex Baladi (Prix Töpffer Genève 2016, 2019)
Régie son et lumière : Nicolas Poirier en alternance avec Audrey Campourcy
Costume : Kantuta Varlet
Coup de main : Sebastien Osmont, Emmanuel Sembely, Christine Rossignol et Michel Dallaire.

Ce spectacle a été  lauréat du soutien aux humoristes suisses en Avignon – Festival OFF 2016 et a bénéficié lors de sa création du soutien des services culturels de la ville de Genève, de l’état de Genève et de la loterie romande.

Coproduction : Bestiaire à Pampilles (F), la Salle Bête (F), Bestiaire Suisse (CH), Le Hangar des mines (F), La Maison de quartier la Jonction (CH).

 

La Presse

« Etre seul sur scène, sans partenaire sur lequel s'appuyer ou réagir, demande beaucoup d'à propos et d'interactivité avec le public. Il ne s'agit pas de stand-up, le spectacle demeure dans la veine cabaret clownesque à tiroirs dont est capable le Bestiaire à Pampilles. La mise en scène débridée de Sigrid Perdulas repose beaucoup sur l'énergie débordante d'Alexandre Bordier, véritable diablotin monté sur ressort. Quand des physiciens comme Ilya Prigogine étudient la théorie du chaos et les mystères de l'univers, Man On The Spoon serait comme passer aux travaux pratiques : enfermer un élément instable dans une boite noire, agiter longuement, observer les réactions en chaine, et ramasser le tout... à la petite cuillère.»
Marc Vionnet
Le clou dans la Planche
« Alexandre Bordier puise alors dans la malle aux fétiches, là où s’empilent caquelons, masques valaisans et clarines. Et il offre au public français une initiation burlesque aux vices et coutumes du pays. »
Alexandre Demidoff
Le Temps magazine
« Prenez une bonne quantité de Marx Brothers, ajoutez une ou deux doses de Chaplin, un verre de Pierre Dac, une tranche d'Alain Chabat, une cuillère de Desproges, un zest (et même un geste ! de Zouc. Saupoudrez de grains de folie et d'éclats de rire . Mettez du parfum de la muse Sigrid. Secouez bien le tout et vous obtenez le spectacle... très secoué aussi d'Alex Bordier ! A ne pas manquer ! Et à la sortie,vous vous prenez une raclée ! Heu... Je veux dire une raclette ! Ils sont fous ces Suisses. »
Anne - Gaëlle Duvochel
Auteure, réalisatrice, actrice