Sigrid et Alexandre Bordier, co-fondateurs en 2003, de la Cie franco suisse le Bestiaire à Pampilles, ont décidé de faire un brin de toilette à leur co-direction bicéphale de Cie. Ainsi, Sigrid, parce qu’elle est à l’initiative de l’aventure, reste seule à la direction artistique de la Cie  française Le Bestiaire à Pampilles, Alexandre quant à lui fonde en France Sale Bête Prod et reste à la tête de l’antenne  helvétique, bientôt renommée Bestiaire Suisse.

Alors n’y voyez pas là une rupture conventionnelle mais plutôt un dépassement de soi, puisque leurs racines sont les mêmes, et bien que leurs directions artistiques se particularisent, leurs fils se touchent…

La Cour de Trop, 2019 festival d'Aurillac

L’association suisse a été notre première compagnie, crée en 2003. Elle a été productrice et/ou coproductrice de presque toutes nos créations. La raison en est simple, je, Alexandre Bordier, ainsi que plusieurs comédiens de la Cie, sont suisses. Cette double antennes nous permet de créer des liens et des ponts entre les deux pays. Comme par exemple lors du festival d’Aurillac 2019, ou nous avons imaginé avec la Cie de l’autre une cour franco suisse et invités des artistes des deux contrées, La Cour de Trop.